Vieillir, c’est vivre de commencement en commencement

Posté le 18 novembre 2019 dans par Anne Petitclerc.

Animation
Suzanne Moutin, sœur de saint François d’Assise, formatrice en gériatrie
vieillir
0
Du 18/11/2019 à 18:30 au 23/11/2019 à 09:00
Je vieillis, moi, mais ma relation à Dieu ne vieillit pas en moi.
4  jours de retraite pour nous laisser travailler par Dieu pour une nouvelle naissance, une nouvelle GENESE.
vieillir
Oui, travailler notre vieillissement pour faire corps avec notre réalité au-delà de ses méfaits, dans cette marche  dans le monde de ceux qui avancent en âge, comme une nouvelle CREATION qui nous conduit à la vie.
Il ne s’agit pas de chercher comment bien vieillir, comme si c’était là le but de notre vie. Mais plutôt de chercher comment être fidèles à notre vocation de baptisé jusqu’au bout, comment accomplir notre mission en vieillissant.
Nous voulons  nous réapproprié ces commencements qui ont jalonnés nos années et sont source de vie pour nous et pour ceux qui nous entourent et nous voulons nous engager dans « les commencements » d’aujourd’hui.
Selon la vie et l’histoire de chacun, vieillir est plus ou moins difficile, plus ou moins marqué par les embûches. L’enjeu sans doute, est de réapprendre à s’aimer soi-même : dernière étape de ce dur labeur qui nous aura préoccupés toute notre existence. S’aimer soi-même pour être en mesure d’aimer les autres, et ce, dans ce temps particulier de l’avancée en âge, est toujours actuel, et de plus en plus actuel.
Au commencement, oui, nous sommes au commencement de cette retraite mais aussi au commencement d’une étape de notre vie. Nous savons que devant  ces commencements, Dieu vit que cela était bon !
Coût de la session par personne : 333,50 €
20,00 € d’arrhes

Imprime cette page